Thomas Bart – Consultant en stratégie digitale
juin 2018
L M M J V S D
« Mar    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Catégories


Pourquoi et comment faire un benchmark avant de créer un site web ?

Découvrez la richesse et l'importance de mettre en place une analyse stratégique de votre secteur avant de vous lancer dans la création d'un site web.

Thomas BartThomas Bart

Mais avant de se lancer dans la création d’un site web, il est nécessaire de faire l’étude des sites web de vos concurrents. Cette étude peut être faite par votre agence web ou bien par une société spécialisée dans le domaine. Aussi, il existe de nombreux outils pour faire cette étude. Mais ils sont souvent payants et nécessitent des connaissances avant de pouvoir être utilisés. Alors si vous avez peu de budget, voici quelques pistes de réflexion.

Afin de vous aider à réaliser votre propre audit, voici quelques clés de compréhension. Cette étude ne remplace pas complètement une « vraie » étude concurrentielle menée par des professionnels. Mais elle aura le mérite de vous aider à progresser dans votre projet.

Cet article va être découpé en 4 étapes :

  1. Comprendre l’importance d’un benchmark de site internet
  2. Comprendre le niveau concurrentiel de votre secteur avec le SEM
  3. Faire le benchmark de votre secteur avec le référencement naturel
  4. Mieux cerner les fonctionnalités que devrait proposer votre site web.

Pourquoi faire un benchmark de site internet ?

Il faut bien comprendre les enjeux et pourquoi il est important de faire du benchmarking. Idéalement, cette étape est réalisée plusieurs fois au cours de la vie d’un site web. Il est intéressant de garder cette analyse et de la mettre à jour quelques mois plus tard. Il est essentiel pour le SEO de mettre à jour votre site web. Vous devez vous assurer que votre site internet continue de remplir sa fonction. En effet, le monde web évolue très vite. Il n’est pas rare que les sites internet changent régulièrement. Ce qui est vrai un jour, peut changer un autre jour.

Cela vous permettra de pouvoir comparer dans le temps, les évolutions de vos concurrents. Idéalement, je vous encourage à mettre à jour cette étude concurrentielle tous les 3 mois ou 6 mois.

C’est quoi un Benchmark de site web ?

Un benchmark est une étude à un instant t de la situation d’un marché. Cela peut aussi être fait sur un autre sujet qu’un marché. On peut faire un benchmark sur des pratiques ou bien des prix. Nous allons nous intéresser à un aspect de l’étude concurrentielle : la communication digitale. Et plus particulièrement les sites webs ainsi que le référencement naturel et payant.

Pourquoi est-il important de faire ce benchmark des sites web ?

Il est vital de procéder à ce genre d’étude. Pour plusieurs raisons.

Se mettre dans les bonnes conditions d’un benchmark de site internet

Il est important pour votre benchmark de garder l’esprit ouvert. Vous n’êtes pas là pour juger vos concurrents. Mais pour comprendre ce qu’ils font bien et ce qui pourrait être mieux fait. Soyez à l’écoute, soyez ouvert. Gardez un oeil sur toutes les petites choses qui transforment une situation en réussite.

Regardez également ce qui peut être fait dans d’autres secteurs d’activité. N’hésitez pas à aller avoir aussi des sites web qui n’ont rien à voir avec votre manière de fonctionner. Vous êtes dans la construction, allez voir des sites de cabinet d’architecte. Vous êtes dans le transport routier, allez voir une industrie comme le voyage. Avec des secteurs différents mais avec de fortes similitudes, vous aurez des idées originales. Et plus vous aurez des idées novatrices et plus votre site internet sera une réussite.

Pensez à vos clients et à vos employés. Demandez leur opinion. Les clients sont des pépites toujours sous exploitées.

Qui sont les concurrents de son site internet ?

Vous avez deux types de concurrents sur Internet :

Prenons l’exemple d’un hôtelier. Ses concurrents sont les hôtels de la même gamme autour de lui. Mais c’est également, les grands sites de réservation en ligne. Ils se positionnent sur les mêmes mots clés. Un autre concurrent pourrait être airbnb qui propose une solution alternative à ses produits.

Il faut considérer l’ensemble des sociétés qui vous barrent la route du succès. N’oubliez jamais, votre concurrent est celui qui est devant vous sur Google. Et la meilleure tactique à avoir est d’accaparer un maximum de trafic.

Comment évaluer le niveau concurrentiel des sites web de votre secteur via le SEM ?

La méthode que nous vous proposons ici se veut simple et accessible à tous. De plus, elle peut se réaliser avec un simple ordinateur et un accès Internet.

Prenez deux ou trois expressions clés de votre secteur dans Google. Parfois une seule expression suffit mais vous pouvez aller jusqu’à deux ou trois. Plus vous aurez d’expressions clés, plus vous allongerez le temps de votre benchmark. Par exemple, si vous êtes plombier, prenez « plombier + votre ville ».

Faire un benchmark des liens payants et du référencement naturel

Cette analyse va se faire en deux étapes :

Pour connaître les différences entre le SEO et le SEM, consultez ce guide. Pour faire simple, les liens sponsorisés sont payés par l’annonceur à Google. Chaque clic entraîne un paiement à Google. Les autres liens sont des liens dits « naturels ». C’est à dire que leur présence dans les moteurs de recherche n’est pas payée. Même si il a fallu probablement faire de nombreuses actions qui ont entraînées un coût. Pour faire le tri, les liens sponsorisés sont marqués par un logo jaune « Annonce ».

Tapez le mot clé choisi.

Combien y-a t’il de liens sponsorisés sur la page ? Est-ce que la page est recouverte comme le cas ci-dessous ? Ou bien il y a quelques liens voire pas du tout ? Plus il y a des liens sponsorisés, plus votre secteur est extrêmement concurrentiel. A contrario, peu de liens, cela signifie que le marché reste à prendre … pour le moment. C’est déjà un indicateur clé. Vous pouvez avoir au maximum 11 liens sponsorisés sur une page. Comptez les.

 

La concurrence SEM sur Google Shopping

Y a t’il des résultats de Google Shopping ? Si cela est le cas, cela veut dire que certaines entreprises vendent votre produit en ligne. En un coup d’oeil, n’importe qui peut comparer les prix. Ce point est extrêmement important. Si la comparaison des prix est simple, cela veut dire que l’argument prix est un critère de taille. Donc attention à votre tarification sur votre site web. C’est également un autre indicateur clé de concurrence. Lorsqu’il y a des annonces Google Shopping, c’est que le secteur est très concurrentiel.

 

Juger la concurrence sur les extensions de Liens sponsorisés

Les extensions d’annonces sont très utiles pour obtenir un meilleur taux de clics en SEM. Pour faire simple, c’est la possibilité pour un annonceur d’afficher plus d’informations. Mais son coût au clic sera plus cher. Si les annonces de votre secteur ressemblent à cela, alors votre secteur est hyper concurrentiel.

 

La pertinence des liens sponsorisés

Désormais, il vous faut juger de la pertinence des liens sponsorisés. Cela vous donnera des indices du degré de concurrence des sites web de votre secteur. C’est très simple. Mettez à la place de quelqu’un qui ferait une recherche. Il suffit de regarder les annonces. Je cherche une entreprise pour remplacer mon disque dur de Mac.

Est-ce qu’une entreprise qui répare des ordinateurs m’intéresse ? Il est fort probable que non. De plus, comparez les prix sur les différents sites web affichés. La même prestation varie presque du simple au double. Pour cette requête, nous avons les prix suivants (même produit, même prestation) :

 

Comme quoi, quand je vous dit que la pertinence est nécessaire. Si le prestataire 1 avait fait ce travail de benchmark, il vendrait plus. Là, de mon opinion, sa campagne adwords ne lui rapporte rien et lui coûte de l’argent.

Pour résumer si votre page de résultats ressemble à un sapin de noël, attention. Il faudra certainement prévoir un budget conséquent en acquisition de trafic.

Faire le benchmark d’un secteur avec le SEO

Répétez l’opération présentée plus haut pour le SEO. Mais il convient de procéder à une analyse différente. Nous allons désormais nous intéresser aux autres liens. Ceux du référencement naturel.

En effet, il n’y a pas d’extensions d’annonce ou de Google Shopping pour le SEO. On ne peut pas juger de la compétitivité juste en regardant les annonces. Les questions qu’il faut se poser :

L’autre point à noter est la présence de grande marque connue. Est-ce que vous avez des concurrents qui sont des marques connues ? Par exemple Leroy Merlin dans la construction. Booking dans l’hotellerie. Si oui, ce sont des concurrents indirects. Pour les mêmes raisons que précédemment. Comme je l’ai expliqué plus haut, toute personne devant vous capte du trafic. Du trafic qui n’est pas certain de venir sur votre site. De plus, ce sont de gros sites web avec une très forte autorité. Il sera donc difficile de passer devant.

Si vous constatez que sur les aspects SEO et SEM, il y a de la concurrence, il faut réfléchir :

Comment faire un benchmark gratuit des fonctionnalités des sites web de vos concurrents ?

L’autre élément important dans le benchmark est de déterminer ce que proposent vos concurrents. Il est vital de déterminer qui sont vos concurrents. Vous devez savoir ce qu’ils proposent.

Après avoir repéré qui ils sont (avec le benchmark SEO et SEM), regardez les points suivants :

Je pourrais développer les questions mais je pense que vous avez compris le but. L’idée est de noter avec soin ce qui est bien fait ou mal par les autres entreprises de votre secteur.

Comprendre le site internet des autres, c’est réussir le sien

Comme nous l’avons vu à travers ces  étapes, vous devriez avoir une vision plus claire de votre marché et de vos concurrents. Cette vision doit vous aider à consolider votre marché. Il ne reste plus qu’à mettre à plat vos besoins. Vous êtes sur la bonne route.

Crédit photo