Thomas Bart – Consultant en stratégie digitale
juin 2018
L M M J V S D
« Mar    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Catégories


Pages AMP ! Pourquoi Google a raison de pousser ce nouveau format !

Ce nouveau format a été dévoilé par Google il y a peu. Découvrez pourquoi je pense que c'est une bonne idée pour le web en général de l'adopter.

Thomas BartThomas Bart

Il y a peu, Google a proposé un nouveau format d’affichage pour les sites web mobile. Pour les techniciens qui veulent en savoir plus, il suffit de se rendre sur cette page. Pour les autres, c’est très simple à comprendre.

Ce sont des pages réduites en poids qui proposent le même contenu mais moins enrichi. A la fois aux niveaux du média (image, …) mais aussi au niveau technique (css, …). Le résultat est simple.

C’est plus rapide à télécharger sur les smarthphone. Et cela permet de proposer à peu près tout son site web. Sur le blog de Resonance Communication, il y a un article complet sur les gains en terme de chargement. Sur les tests effectués, nous sommes à des temps de chargement deux fois inférieurs. Et avec l’importance du temps de chargement sur les comportements de visite, c’est un gain non négligeable. Bien évidemment, cela implique que votre page ne sera pas aussi belle qu’avant.

Virginie Clève a montré les dangers que cela pouvait engendrer au niveau SEO. Donc la mise en oeuvre devra se faire avec soin.

Ces deux défauts sont importants : une expérience moins riche et une mise en oeuvre complexe. Pour autant, je pense que Google a raison de pousser cette nouvelle méthode d’affichage. Toujours est-il que cela fera désormais parti des outils d’optimisation SEO à ve

Les bonnes raisons pour adopter l’AMP (Accelerated Mobile Pages) de Google.

Car Google a déjà dicté ses termes pour l’internet sur ordinateur pour le plus grand bien de tous

Les plus vieux d’entre nous se rappellent peut-être de l’ère pré-Google. Lorsque les requêtes de recherche présentaient 10 pages avec le même contenu. Ou encore les pages sur-optimisées avec plein de mots clés en bas de page.

Google a permis de mettre fin à de nombreuses pratiques. C’est aussi le premier site qui a mis en avant des critères de vitesse. Qui se rappelle de Copernic avec ses plusieurs dizaines de secondes de chargement ? Quoi que nous puissions en penser, je pense que c’est une bonne chose. Alors certes, il est évident que cela va dégrader certaines pages mais je pense que c’est pour le mieux.

Cela est aussi dommageable que ce soit un acteur seul qui prenne cette décision. Il y a bien évidemment des défauts. Mais je vois les taux de rebonds des sites de mes clients qui explosent sur mobile. Et l’ère du 5G partout tout le temps est encore loin. Et d’ici là, les pages auront augmenté de taille. Donc oui, plus rapide, mieux c’est. Et justement, on en arrive au deuxième point.

Le web est mobile

Que l’on le veuille ou non. Le web est devenu mobile. Et je pense que cela va encore s’aggraver dans les années à venir. Certes, on pourra me rétorquer que les recherches ne diminuent pas sur ordinateur.

Autour de moi, je vois que plus en plus de personnes délaissant leurs ordinateurs. Dès lors que vous avez accès à un téléphone de type Apple iPhone 6, plus besoin d’ordinateur. Et l’érosion des ventes des ordinateurs va dans ce sens.

Et toutes les entreprises ne pourront pas avoir une application mobile. Il faut donc mettre en oeuvre des sites webs qui se chargent rapidement sur mobile. Et pour cela, je pense qu’il faut revoir la manière dont sont conçus les sites. Le format est AMP est un bon début de réflexion.

Améliorer l’expérience utilisateur -réduire l’effet « sapin » de Noël » des sites web

Un autre écueil, selon moi, est l’effet sapin de Noël. J’accompagne des clients dans des projets de création de site web. Bien souvent, ils détestent l’espace vide. Il faut remplir chaque pixel avec de la couleur, du lien, des boutons, … Hors c’est une erreur. A la fois d’un point de vue d’expérience utilisateur mais aussi pour la conversion. Je leur dis souvent « Less is more ».

Avoir un protocole limitant les possibilités de mettre des liens et des couleurs est un vrai plus. Parfois, il faut savoir se faire du bien malgré soi.

Un début d’autorégulation face aux adblockers.

Ne le nions pas. La source des adblockers vient de la sur-présence de la publicité en ligne. Même si on peut trouver de nombreuses choses à dire sur le sujet. Comme le racket honteux des boites comme Adblock Plus. Mais il reste que le phénomène est bien là et ne va pas s’arrêter.

La mise en place du format AMP s’accompagne d’un format pub rapide et de qualité. Bien évidemment, Google n’est pas un samaritain. Quand ils font quelque chose, ils le font avec un objectif en tête.

Une offre de qualité de téléchargement légal est la meilleure riposte au téléchargement illégal. La meilleure riposte aux adblockers est de proposer des formats respectueux pour les utilisateurs. Des formats rapides à télécharger qui ne gâchent pas la lecture d’un site web. En ce sens, le format AMP va dans le bon sens.

Le risque de monopolisation du web par les Apps

Bien évidemment, le format est imparfait. Il aurait été préférable que cela soit fait en partenariat avec de nombreux acteurs. Mais c’est le début. Les sites internet qui vont adopter ce format vont récolter des vrais points positifs.

Si ce format ne fonctionne pas, je pense que les conséquences seront négatives. Il y aura une monopolisation du web par le biais de quelques apps. Il suffit de lire les chiffres sur les apps. Le taux d’utilisation moyen se concentre sur quelques applications. Votre chance de surnager est plus faible qu’avec le SEO sur des sujets concurrentiels.

Et donc en conséquence, il y aura une prime aux gros. Cela écrasera les petits. Car qu’on le veuille ou non, Google a permis à des milliers d’entreprises de se créer à travers le monde. En leur envoyant du trafic. Payant ou non.

Crédit photo